Conseil municipal du Vigan du 19

Le Conseil s’est réuni vendredi 19 à 18 h avec pour ordre du jour

Des places vides :  18 présents physiquement dont 4 adjoints sur 8. Toutes les résolutions ont été adoptées à l’unanimité dans une ambiance « cool ». Quelques informations et précisions intéressantes … mais ce sera pour lundi ! (le temps du montage).Sortie du   »Petit Journal » en fin de séance. Nouvelle présentation. Finis les « bobos » … quoique  ! Analyse et commentaires, lundi.

Résolutions 4 et 6

Résolution 5

Résolution 10

Le Vigan : projet de compte rendu du 18 novembre

Les conseillers municipaux viganais ont reçu, cette semaine, le projet du compte rendu du conseil municipal du 18 novembre 2014. Ils sont invités à le lire et à faire connaître leurs observations avant que ce texte, dans sa rédaction définitive, soit proposé à l’acceptation lors du prochain conseil municipal. Donc, il est à consulter en tant que projet d’autant plus que certains passages sont rédactionnellement surprenants. Exemple :

Renseignements pris, il semblerait que ce soit du français alternatif et transversal avec effet rétrodémocratique participatif intégré. Il suffit de le savoir !

Cela dit, les pages les plus intéressantes sont les pages :

  • 1, 2 et 3,

  • la résolution 11,

  • la résolution 14,
  • les deux dernières pages

 Compte Rendu Du Conseil Municipal 1811

Conseil municipal LV : le règlement intérieur

Voici le texte du règlement intérieur  tel qu’il sera présenté au conseil municipal du 18 septembre pour adoption après d’éventuels amendements

Par ailleurs, pas de nouvelles d’une éventuelle « charte de concertation » (démocratie participative) à adopter par le conseil municipal et précisant les engagements de la municipalité en ce qui concerne  la création de commissions extra-municipales, comités de quartier, l’information et la concertation citoyenne et d’une manière générale les règles de fonctionnement de cet aspect des choses.

.

Le Vigan : les commissions municipales

Site internet de la mairie : Il suffit de demander ! les comptes rendus du conseil municipal ont été complétés et la liste des commissions a été mise à jour (copié-collé ci-dessous). Il reste juste à l’élue, correctrice d’édition, à corriger les fautes … ici et là

J’oubliais : GAG ! il y a même une commission « extra-municipale » composée exclusivement de conseillers municipaux …

LES COMMISSIONS

Commission finances

Pascal GOETZINGER, Anne DENTAN, Alexandre COZZA, Christian LANGET, Laurence AUDREN, Pierre MULLER, Anne-Laure GARRIGUES, Lionel GIROMPAIRE, Gérald GERVASONI, Pascaline DRUYER

Commission culture et communication

Laurence AUDREN, Pascal GOETZINGER, Denis SAUVEPLANE, Jacques LESTRAT, Jean MAZUIR, Coline PIBAROT, Alexandre COZZA, Colette BOUDARD, Jean Robert TRIAIRE, Pascaline DRUYER

Commission urbanisme et projet de ville

Anne-Laure GARRIGUES, Anne DENTAN, Pierre MULLER, Lionel GIROMPAIRE, Jean MAZUIR, Sophie ALAZARD, Laurence AUDREN, Chantal VIMPERE, Nicole GROS, Pascaline DRUYER

Commission village de vacances

Anne Laure GARRIGUES, Pascal GOETZINGER, Laurence AUDREN, Patrice BOISSON, Denis SAUVEPLANE, Emmanuel PUECH, Clémence BOISSON, Corinne CIECKO, Jean Robert TRIAIRE, Jean Luc PASCAL

Commission éducation et  jeunesse

Sylvie ARNAL, Jean MAZUIR, Corinne CIECKO, Coline PIBAROT, Sophie ALAZARD, Anne-Laure GARRIGUES, Patrice BOISSON, Anne DENTAN, Chantal VIMPERE, Gérald GERVASONI, Jean Luc PASCAL

Commission affaires sociales

Clémence BOISSON, Coline PIBAROT, Corinne CIECKO, Sophie ALAZARD, Jacques LESTRAT, Pierre MULLER, Sylvie ARNAL, Lionel GIROMPAIRE, Chantal VIMPERE, Nicole GROS, Pascaline DRUYER

Commission démocratie participative et Agenda 21

Clémence BOISSON, Pierre MULLER, Jacques LESTRAT, Lionel GIROMPAIRE, SOPHIE ALAZARD, Yvette DE PEYER, Alexandre COZZA, Colette BOUDARD, Gérald GERVASONI, Jean Luc PASCAL

Commission service des eaux et cimetière

Service des eaux-cimetière : Christian LANGET, Anne DENTAN, Yvette

DE PEYER, Clémence BOISSON, Lionel GIROMPAIRE, Pierre MULLER, Colette BOUDARD, Alexandre COZZA, Jean Robert TRIAIRE, Pascaline DRUYER

Commission environement

Pierre MULLER, Patrice BOISSON, Emmanuel PUECH, Jacques LESTRAT, Denis SAUVEPLANE, Anne DENTAN, Christian LANGET, Yvette DE PEYER, Gérald GERVASONI, Pascaline DRUYER

Commission animation et vie associative

Alexandre COZZA, Clémence BOISSON, Laurence AUDREN, Jean MAZUIR, Colette BOUDARD, Christian LANGET, Corinne CIECKO, Lionel GIROMPAIRE, Jean Robert TRIAIRE, Jean Luc PASCAL

 Commission extra municipale : La coopération décentralisée

Yvette DE PEYER, Jean MAZUIR, Jacques LESTRAT,Coline PIBAROT,  Pascaline DRUYER

Interview P.Druyer 05092014

Pascaline Druyer a été réélue conseillère municipale du Vigan en mars 2014 (liste d’opposition) ainsi que conseillère communautaire (CDC du Pays Viganais).

Elle donne ici son sentiment à propos de la « rentrée » en ce qui concerne la CDC et plus complétement la mairie du Vigan.

Comme d’habitude, c’est une interview sans préparation et mise en  ligne telle que.

La démocratie. Quelle démocratie ?

Tout un chacun sait que mes interviews-vidéo ne sont pas   »piégeuses » ni conçues pour dévaloriser quiconque. Elus ou pas, il y a ceux ou celles qui acceptent volontiers d’y participer … ou pas ! Je ne contesterai à personne la liberté de dire « non » à ma requête ce que fit Clémence Boisson, deux fois, préférant, m’avait-elle dit, s’exprimer dans le « Petit Journal du Vigan ». Voilà qui est fait.

Je dirai,  en passant, que sa compétence n’a probablement pas été mise à contribution quand on constate la ponctuation souvent incertaine des textes proposés par le « Petit Journal » … sans parler du reste. Ce sera pour un autre épisode de l’analyse du semestriel municipal.(qu’écris-je ! « semestriel » est un adjectif, cré nom de nom !)

Mais, abandonnons la forme pour le fond. Parlons donc de la « démocratie participative », cette forme de partage et d’exercice du pouvoir, fondée sur le renforcement de la participation des citoyens à la prise de décision politique permettant la participation du public à l’élaboration des décisions, pendant la phase de délibération. Ce n’est pas tout ! Il faut penser à :

- Informer et écouter les citoyens dans l’ensemble de l’action municipale,

Répondre à toutes les questions des citoyens,

- Associer les citoyens à l’évaluation des services publics ;

- Donner une information équilibrée, laissant une place à des expressions diverses

- Préalablement à tout grand projet ou toute politique majeure, mener une concertation publique équitable et transparente 

- Rendre compte des politiques ayant une influence sur la commune lorsqu’elles sont décidées en dehors de l’échelon municipal ;

- Sur chaque sujet, associer l’ensemble des acteurs concernés, y compris les plus critiques, (associations, conseils de quartiers et autres corps intermédiaires)

- Se montrer transparent en matière de soutien aux initiatives locales (subventions aux associations, appels à projets),

- Donner aux citoyens la possibilité de saisir le conseil municipal par pétition, et surtout veiller à ce que ce droit puisse s’exercer concrètement et équitablement ,

- Mettre en oeuvre, le cas échéant, un référendum d’intérêt local

Bien entendu, tout cela repose à la fois sur la mis en place d’une charte de concertation engageant la municipalité et sur la constitution de commissions extra-municipales, de comités de quartiers (je vois, d’ici, la réaction de certains élus …)

JE SAIS : les mots ne font pas la chose … mais quand les mots n’existent même pas … on est tout chose de voir un titre ronflant vidé des 2/3 de sa substance.

Il reste à Clémence Boisson à redresser la barre .. contre vents et marées.

La parole libérée

18 h : le Conseil de la Communauté du Pays Viganais (42 élus) commence à l’heure. Soudain me vient l’idée de comptabiliser les interventions au cours de la séance qui va suivre.

 

Tout d’abord, nous ne parlerons pas du président, des vice-présidents et des deux nouveaux missionnés, qui sont tous intervenus à un moment ou à un autre dans le cadre de leurs responsabilités.

 

Voyons plutôt du côté des conseillers communautaires « ordinaires » . Ils furent neuf intervenants au cours des 2 h 30 du Conseil.

 

Incontestablement, la reine de la soirée fut Clémence Boisson (maire-adjoint Le Vigan)

qui demanda la parole 9 fois suivie à cinq longueurs par Pierre Muller (maire adjoint Le Vigan) 4 fois,

puis

Sylvie Arnal (maire adjoint Le Vigan) 2 fois

Alexandre Cozza (maire adjoint Le Vigan) 2 fois

Roger Laurens (maire d’Alzon) 2 fois

Christian Langet (maire adjoint Le Vigan ) 1 fois

Anne Dentan (conseiller municipal Le Vigan) 1 fois

Pascaline Druyer (conseiller municipal Le Vigan) 1 fois

Denis Sauveplane (conseiller municipal Le Vigan) 1 fois

et je pense n’avoir oublier personne

 

Gloire donc à Clémence Boisson, benjamine de l’assemblée, interventionniste débridée et chargée en tant de maire adjoint du Vigan de la démocratie participative ,,, au Vigan.

Je lui ai proposé deux fois, sans succès, de réaliser une interview vidéo. Elle m’a dit préférer s’exprimer dans le « Petit Journal ». Donc, attendons de voir ce qu’elle a à dire, notamment, en ce qui concerne la charte de concertation, les commissions extra municipales et autres aspects de la démocratie participative.

Mairie LV : un format … ladroit !

C’est sûr, ils vont dire que je le fais exprès ! Pas du tout … quoique …

Faut dire que les conseillers municipaux viennent de recevoir le compte rendu intégral du conseil du 22 mai … et moi aussi … par ricochet

Une petite explication préalable avant de poursuivre : les fichiers informatiques ont un nom suivi d’un point et de l’indication du format. Par exemple : .doc pour les textes en word, .xls pour les tableaux en excel et .jpg pour les photos. Ils peuvent être envoyés en l’état par messagerie.

C’est ce qu’à fait la mairie pour l’envoi du compte rendu  … oui mais … le format du document est .odt !?

« odt » est le format de Open Office (suite bureautique gratuite) que Microsoft Office (suite bureautique payante) ne reconnaît pas  !!! Du coup, pour ceux qui ont seulement Microsoft Office, ils l’ont « in the baba »,document illisible …. (Personnellement, j’ai trois ou quatre suites bureautiques pour parer tous les cas).

Alors, voilà ce que je vais faire : convertir le document « odt » en « doc » puis le mettre en « pdf » et le transformer en livret à feuilleter style calamao comme d’hab. Comme il est trafiquable sans problème parce que non protégé, j’en profiterai pour l’agrémenter afin de l’égayer .

Donc, je m’y mets et ensuite en ligne ci dessous ………………et voilà !

 Compte rendu Conseil Municipal 22 mai 2014

Et maintenant, les « tontons bidouilleurs » !

Revenons à nos moutons  !

Comme nous l’avons vu hier, nos conseillers municipaux ont reçu par courriel ce document façon puzzle à reconstituer. Les dossiers entourés en rouge sont au format word ou excel et non sécurisés , autant dire aussitôt ouverts aussitôt trafiquables à merci. Pour la démonstration, c’est ce que j’ai fait … en quelques secondes tellement c’est simple ! Que voici, que voilà !

Agrandir

   

Avant                                       Après

La colonne de droite a changé d’allure et c’est le Bourilhou qui aurait eu une fausse joie !

Imaginez maintenant  que chaque conseiller vienne au conseil municipal  vendredi avec son document perso trafiqué en prétendant que c’est lui qui détient la bonne version ….bien sûr ils ne le feront pas mais peut être en parleront-ils …  à moins qu’au nom de l’omerta solidaire participative  …

Mais encore plus croquignolet : imaginez un malfaisant qui se procure lesdits documents, les trafique et les diffuse sur internet. Belle opération d’intox !

S’agit-il d’incompétence, d’inconséquence, de confusion coupable ou de délire administratif ? Qu’on ne vienne pas me dire que c’st la faute du petit personnel (refrain connu) !

Il doit tout de même bien y avoir un « supertonton » (élu) ayant reçu délégation pour veiller et surveiller la mise en ordre et la mise en ligne des documents émanant de la mairie ? Il faudrait peut être envisager de le (ou la) « délégationner » pour raison de services ?

Finalement, on ne peut que souhaiter que d’autres documents ne se promènent pas dans la nature dans le même état. Triste constat .

Mairie du Vigan : Salut, les Tontons !

Mais où se cachent donc, à l’instar  d’un film culte bien connu, « Les Tontons dézingueurs » de la nouvelle municipalité issue des élections de mars dernier ? Pourquoi ce trait d’humour pour ne pas dire d’humeur ? Vous l’allez voir.

Sous l’ancienne mandature, le dossier concernant les délibérations du conseil municipal à venir parvenait cinq jours avant sous forme d’un unique PDF  contenant tous les documents nécessaires classés, organisés dans un ordre cohérent, facilitant le travail préparatoire des conseillers municipaux … et le mien ! Me procurant une copie du fameux PDF auprès de conseillers municipaux (la plupart du temps de la majorité), je le mettais en ligne très facilement sous forme d’un livret à feuilleter en utilisant le système « Calaméo » (comme les « gratuits », les matins des jours ouvrables). Et vogue l’information des citoyens !

Cette fois, j’ai reçu, comme d’habitude, copie de ce dossier « préparatoire » (pas de la mairie, qui fait toujours la sourde oreille … au nom de la démocratie participative étant précisé que ce dossier n’a rien de confidentiel). Bref, je découvre un document PDF et deux dossiers « zipés »(compressés)

Je dézipe les deux dossiers et voici ce que je découvre. Dans le premier dossier : vingt cinq PDF (encore que le 16 se trouve en réalité dans le deuxième dossier) !

Dans le deuxième dossier : 9 PDF, 3 documents « word » et 2 documents « excel »

Vous voyez le tableau ? Un vrai  saucissonnage, un découpage façon puzzle. Je pourrai avec un logiciel comme « PDF CREATOR » (gratuit) remettre tout en ordre pour l’éditer en livret à feuilleter mais ça représente trop de temps pour réparer. Donc, pas de livret calaméo cette fois-ci. Le cas échéant, demandez à la mairie de vous envoyer par courriel lesdits dossiers. Cela leur fera plaisir ! Bon courage pour les conseillers municipaux qui doivent se débrouiller avec ce qu’ils ont reçu.

A propos, tout ce qui précède, c’est de la broutille à côté de ce que j’ai à vous raconter toujours à ce sujet. C’est pour demain mardi … et c’est pire, bien pire …

A+

Omission impossible (suite)

C’est sur le site de la mairie du Vigan (relevé le 24 avril)

On nous avait prévenus : communication et démocratie participative seraient les « faire » de lance pour l’avenir proche et lointain de notre anorexique bourg-centre ! Ne cherchez pas l’objet de notre courroux : trois conseillers communautaires ont disparu ! Comment, pourquoi ? C’est le mystère; Qui étaient-ils donc pour subir un châtiment si cruel ?

Le râleur de service (avec le ok de eccehomo)

Mardi 29  7 h

« Ils » ont rectifié le tir. Un simple oubli, sûrement.

La mairie 2014 : Les adjoints 5

en cours de rédaction

Agrandir

Errare humanum est ! Voilà-t-il pas que j’écris « Laurence  » pour « Clémence » et que je la sacre « benjamine » au détriment de Coline Pibarot, véritable détentrice de ce titre enviable. Heureusement, je dispose d’un correcteur avisé que je remercie. Que celui qui n’a jamais fauté me jette la première pierre (taillée) comme on dit chez les Compagnons …

Autre sujet : en ce qui concerne la « charte de concertation », je précise :rien à voir avec une autre charte de « libre expression » ou de « liberté absolue de conscience » ou de « liberté d’en rire « , etc. Je dis ça parce que j’ai comme l’idée que mon avis sur le sujet  dérange mais … c’est le cadet de mes soucis ! C’est au pied du mur qu’on voit … etc etc

Petit rappel

La démocratie participative est une forme de partage et d’exercice du pouvoir, fondée sur le renforcement de la participation des citoyens à la prise de décision politique.

On parle parfois de « démocratie délibérative » pour mettre l’accent sur les différents processus permettant la participation du public à l’élaboration des décisions, pendant la phase de délibération.

La démocratie participative ou délibérative peut prendre plusieurs formes, mais elle s’est d’abord instaurée sur le terrain de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme, avant de s’étendre dans les champs de l’environnement, la politique culturelle, l’information, etc.

La démocratie participative doit donner au citoyen, à n’importe quel citoyen, une placecentrale dans le processus démocratique. Sans remettre en cause le savoir politique des élus ni les connaissances des experts, cette forme de partage du pouvoir nécessite en amont de sa réalisation la reconnaissance d’une expertise citoyenne légitime.

 

A partir de lundi, les adjoints-hommes du conseil municipal ...

Ses formes de réalisation sont multiples : commissions extra-municipales, comités de quartier, conseil des jeunes, budget participatif, sondages, référendum local, débats publics, etc etc …

Sans oublier l’élaboration d’une charte de concertation établie à l’initiative de la municipalité concernée !

La mairie 2014 : les adjoints 1

La petite musique de huit ….… maires-adjoints !

Ils étaient sept … ça, c’était avant …

Ils sont huit … ça, c’est maintenant !

Caisse à dire ? Dépense supplémentaire : + 60 000 € sur six ans

Oui, mais comme l’a dit « the mayor » : « ils travaillent beaucoup »  alors, forcément,  il n’y aura personne de trop pour faire le boulot … excusez …. le job !.

Le « Grand Démocrate de l’Univers » (GRADLU dans l’intimité) m’est témoin que, pendant toute la campagne des municipales, je me suis efforcé d’assurer la meilleure égalité possible entre les trois listes sans afficher une quelconque préférence.

Maintenant, ma parole est libérée et je vais vous proposer, pendant les prochains jours, une étude psycho-machin (pas de diplôme nécessaire, on vous le dira) de nos huit maires-adjoints et, aussi,  des leaders de l’opposition. Le style ne sera peut être pas très politiquement correct.  Et puis, comme disait Charles de Gaulle : « Comme un homme politique ne croit jamais ce qu’il dit, il est toujours étonné quand il est cru sur parole . »

C’est parti !

.