Sibylline Mme Olga !

Je ne pouvais pas manquer ça !

A peine rentrée de son village familial, « Oust » dans l’Ariège, Mme Olga a consenti à me livrer le fruit d’une transe lucide qu’elle eut ce matin même :

 » Six c’est possible ? Sept à voir ! Et aussi ce n’est pas un mois en « R » pour envisager la saison des huit …Alors, six partage il y a … on dira qu’un tiers c’est perdant et deux tiers c’est gagnant. Et puis, six c’est sept, ça fera toujours treize … et trois ! C’est pourquoi certains  n’en mènent pas large  … »

C’est pas possible, elle a perdu la boule !

CDC2014 : Une question, deux réponses

Au cours du Conseil du 18 avril, nos deux candidats à la présidence se sont exprimés pour inviter les conseillers communautaires à voter pour chacun d’entre eux deux  Des extraits de leur allocution réciproque seront mis en ligne par ailleurs.

A ce propos, je remercie le Conseil tout entier pour m’avoir laissé filmer la séance dans sa totalité, me permettant ainsi d’apporter un témoignage fidèle au travers des meilleurs moments mis en ligne.

Avant qu’il soit passé au vote, un conseiller a posé une question qui appelait une réponse par « oui » ou « non ». Comme on pourra en juger, ce ne fut pas le cas mais plutôt du style « nous sommes d’accord pour tenter de nous entendre mais il faut négocier »

Puisque négociation il  y aura, tentons une simulation basée sur le principe de la proportionnelle. Mme Olga étant en vacance pascale, j’ai du me débrouiller tout seul !

Voici le tableau et sa légende :

La base de départ est fixée à 8 vice-présidents (dont le « premier » bien entendu).

A : répartition des vice-. présidents en fonction du vote du 18 avril (17/25). Le premier vice-président sera soit parmi les « 3″ soit parmi les »5″. Suspense !(même suspense pour les autres lignes)

B : en fonction de la répartition des votes des communes le 18 avril (4/18)

C : En fonction de la population du Vigan et de celle des autres communes (4 000/10 000)

D : hypothèse  les treize conseillers majoritaires du Vigan et tous les autres y compris les trois conseillers minoritaires du Vigan. Je suis d’accord, c’est un peu « tiré » par les cheveux »!

Mais ce n’est pas tout

Encore faut-il que nos deux champions, s’étant mis d’accord sur la répartition en nombre des vice-présidences,

- se mettent d’accord sur l’identité de chaque vice-président

- se mettent d’acccord sur le délégation accordée à chacun (finances, urbanisme, sport, etc)

- se mettent d’accord pour ne présenter au prochain Conseil  qu’un seul candidat pour chaque vice-présidence

et je ne parle pas des commissions et tutti quanti …

Pour conclure : le tout  avant la fin du mois !