Avèze : conseil municipal du 1er décembre

Une interview-vidéo, entrant dans le cadre de la série « Un maire m’a dit .. », est prévue la semaine du 8 au 12 avec le Maire d’Avèze; pour parler de sa commune.

Histoire de me mettre dans l’ambiance, j’ai assisté au conseil municipal du lundi 1er. Un ordre du jour somme toute classique avec deux points particuliers :

  • - la réparation des dégâts suite aux intempéries récentes et  leurs conséquences notamment financières (ce sera traité dans l’interview)
  • -indemnités des élus, sujet traité ci-après

Hubert Barbado, Maire d’Avèze, s’est exprimé sur deux plans : un rappel  des faits et une mise au point concernant ses rapports avec la CDC Pays Viganais (évoqué récemment dans la presse régionale) et les difficultés qu’il rencontre pour assumer pleinement sa charge. Ces deux aspects sont liés selon lui et il s’en explique.

Pour mémoire, rappelons que le maire et ses adjoints, depuis des années, ne perçoivent que la moitié de leurs indemnités  possibles, voulant marquer par là leur solidarité avec leurs concitoyens en participant ainsi à une meilleure maitrise des dépenses de la commune.


Intervention du maire :

Un débat suivit cet exposé qui se termina par un vote à bulletin secret. Avec 11 voix pour et 4 contre, les indemnités du maire furent fixées au maximum et celles des adjoints maintenues à 50 % du plafond.

 

 

 

 

Déviation du Rey (suite)

Ah ! cette « déviation du Rey ».. Voici la solution de « Solution » … 

Texte explicatif ajouté le 2 décembre par « solution »

Excusez mon retard….
Explications :
Disons que c’est la solution à droite de la rive droite:
un rond point sortie du Vigan lieu dit Rocher de la mère vers :
un pont (viaduc) traversant l’Arre.
Creusement d’un tunnel deuc voies larges
(longueur selon l’inflexion vers le sud de 0, 600 à 1km) verticalement sous la montagne de Bouliech mais pas sous bouliech ;-)
A la sortie du tunnel élargissement des chemins existants valat de saint Loup
en direction de La Génouvèse longueur selon la longueur du tunnel
Arrivée à un 2 ème pont qui traverse l’hérault
Il donne sur soit une bretelle soit un autre rond point vers la 4 voies de la Génouvèse.

Les arguments sont nombreux.
Mappy dit : le Vigan – Pont d’Hérault 7.4 km.
Si on va vers le Nord et qu’on monte ça sera plus long temps/ distance toujours sinueux et compliqué .
La solution que je propose :
En (presque ) droite ligne vers ganges même en suivant un poids lourds ça sera moins long et en débouchant sur la génouvèse la possibilité de dépasser sera immédiatement là.
Le coût n’est que pure politique puisque c’est l’argent public qui finance.
Ce tracé représente : gain de temps ( 70 km/h de moyenne pas d’étranglement au Rey pas de gros dénivelé pas de grosse sinuosité), de distance au moins 1,5 à 2 km en moins en développé peut être plus mais je ne veux pas être démagogue), durabilité car moins d’impact sur la nature à tous les niveaux.

Pour polémiquer on pourrait dire :
Sachez que le « poids » de l’élu de Valleraugue a contribué à financer des panneaux qui seront encore là pour 20 ans et eux finalement : il sont pas chers.
Le seul endroit ou le commissaire s’est pas planté c’est le coût mais c’est le seul.

La SNCF a creusé des tunnels pour des trains regardez à Alzon…..

Une vieille lune : Le Rey aménagé !

Cet article du blog est daté de septembre … 2013. N’est-ce pas charmant de se souvenir de cette déviation dont on parle depuis …des lustres (un lustre = 10 ans) . Imaginez !

Rendez-vous dans un an en 2015 pour un nouveau  p’tit rappel … grâce au dynamisme économique renouvelé de la nouvelle CDC  2014 et du futur Conseil Général de mars 2015.

Le Rey est un lieudit entre Le Vigan dans le Gard et Ganges dans l’Hérault. Sis dans un val si étroit qu’il se compose d’une rangée de maisons de chaque côté de la route (« rue » dans la traversée) très étroite forcément et qui ressemble fort à un goulet d’étranglement pour la plus grande satisfaction des habitants qui voient, tous les jours, passer camions, autocars et véhicules divers rasant leur maison.

Naturellement on en vint parler « déviation » … en 1957, date d’un premier projet. La boîte de pandore était ouverte : fallait-il passer à droite  ou à gauche de la rivière (Arre) ? Le débat dure depuis bientôt  60 ans ! Procès, re-procès, rere-procès, pétitions, contre-pétitions, manifestations, etc  … et toujours à l’entrée du Rey le panneau annonçant « bientôt la déviation »…

La déviation à gauche où à droite ? Peu importe, nous avons la solution ! Dans les airs …!!!

Grâce au génie du collectif pensant du blog, nous pouvons présenter une simulation d’un nouveau projet qui rivaliserait avec le pont de Millau. Imaginez l’attrait touristique d’une telle œuvre architecturale. On pourrait même instaurer un péage comme à Millau … et au Pont du Gard … et les automobilistes pourraient s’envoyer en l’air pour un prix modique (ça, faut voir). Quelle chance pour l’économie locale ! On pourrait même organiser une autre déviation pour la traversée « à l’ancienne » du Rey pour le côté pittoresque avec boutiques de souvenirs et de produits locaux.

Le rêve passe … Si nous vous avons convaincus, écrivez au Conseil Général du Gard pour appuyer cette proposition.  On ne sait jamais.

Photo-montage

 

CDC : c’est quoi la solution ?

Une grande Communauté des petites Communautés ?

 La réorganisation territoriale redevient d’actualité avec la rentrée parlementaire. Régions, départements, inter-communalités, etc … le plat est copieux.

Au plus de près de nous, il y a le problème de la Communauté de communes du Pays Viganais et de ses 10 000 habitants. Insuffisant selon la future loi  qui fixera le minimum à 20 000 habitants. Ce qui veut dire fusion avec d’autres Communautés voisines.

On voit mal le Pays Viganais se repliant sur lui-même et refusant toute fusion d’autant que la loi ne le permettra probablement pas.

Alors, on peut imaginer trois solutions :

1- fusion entre entre CDC Pays Viganais et CDC Mont Aigoual soit environ 18 000 habitants avec une dérogation en tant que zone de montagne. Oui mais …Mont Aigoual présenterait une situation financière difficile (à confirmer).

2- fusion entre CDC Pays Viganais et CDC Ganges. Plus de 20 000 habitants mais un chevauchement Gard-Hérault. Vous me direz, avec la nouvelle région Montpellier-Toulouse et la perte d’influence et de compétences des futurs conseils départemen-taux ex-généraux !

3- le grand jeu ! fusion CDC Pays Viganais, CDC Mont Aigoual et CDC Ganges avec, à la clé, une foultitude de conseillers communautaires qui passera à la trappe surtout si ils sont actuellement présidents ou vice-présidents. Ce sera du un pour trois …

Vous pariez que ça s’agite déjà dur dans les chaumières ?

Une unité de vie … de

On se souvient que, faute de pensionnaires, la « maison de retraite » de Montdardier a fermé le 31 décembre 2013.

Ce complexe,  au moment où les places sont rares dans ce genre d’établissement, il n’y avait pas assez de résidents et le site n’était pas rentable.

Ouverte depuis 4 ans, cet établissement a donc cessé sur décision du Conseil de surveillance de l’hôpital du Vigan (présidé par Eric Doulcier, maire du Vigan) qui le gèrait. Il pouvait accueillir 14 pensionnaires En fait, ils n’étaient plus que le 31 décembre 2013.
La Communauté des communes du Pays Viganais, propriétaire de l’immeuble, a participé au financement. Aujourd’hui sans recettes compensatrices, la CDC rembourse le prêt souscrit pour la construction du bâtiment.
Pour mémoire, coût de la structure 1,2 million euros.

Quel est l’avenir de ce bâtiment payé par le contribuable ?

Pour l’instant, pas de réponse…