La presse en parle …

Dans le ML du jour : Le journal du 8 février revient aujourd’hui sur le dernier Conseil communautaire  Pays Viganais et, plus précisément, sur le problème de la gestion du Belvédères de Blandas (Cirque de Navacelles). Ce sujet a fait l’objet d’un article sur le blog et l’intégration d’un reportage vidéo sur le débat à ce sujet. (voir colonne de droite : intercommunalité  >>> environnement >>> navacelles) 

Il faut dire que le Rapport sur le choix du délégataire a fait l’objet d’une dizaine d’interventions des conseillers (très majoritairement des « viganais ») sur le fond et sur la forme se traduisant par 9 votes contre (conseillers viganais) et 2 abstentions. On parle souvent et depuis longtemps du climat tendu entre la CDC et la mairie du Vigan, beaucoup résumant cette situation par un désaccord entre personnes avant tout. Toujours est-il que, depuis ce conseil CDC du 1er février, les « contre », ou du moins certains d’entre eux, évoquent en « off » une action officielle éventuellement à engager auprès des autorités compétentes pour dénoncer la situation. Pour autant, y-a-t-il, comme le suggèrent les plus déterminés, conflit d’intérêts, prise illégale d’intérêts, favoritisme et autre insincérité ?  Voire … 

Conseil CDC Pays Viganais du 1er février 2017

Comme prévu le Conseil s’est réuni le 1er février à 18 h. Un conseil serein. Même quand on n’est pas d’accord, on s’exprime avec courtoisie. Finalement, je me demandes si la présence de ma caméra n’est pas favorable à un « climat apaisé » ! En attendant, la CDC Pays Viganais et tous ses conseillers mériteraient d’être cités au tableau d’honneur du Gard pour cela.

Toutes les délibérations présentées ont été votées à l’unanimité sauf la n°4 qui concernait le rapport sur le choix du délégataire (maison du site du Belvédère de Blandas – Cirque de Navacelles). Le résultat du vote fut : adopté à la majorité des 42 conseillers (9 contre et 2 abstentions)

Il s’agit dans ce reportage vidéo d’extraits significatifs, en évitant les redites ou les passages sans intérêt particulier. Tous les intervenants sont conseillers communautaires. Les points principaux évoqués sont :

  • la garantie qu’il n »y a pas de risque de conflit d’intérêt
  • La confirmation de la séparation des activités : restauration, boutique (produits régionaux,  souvenirs, etc), animation touristique du site et promotion
  • nécessité d’un audit pour organiser la promotion et l’accueil


resolnavacelles 01022017 par hiram30120

Ci-dessous, le rapport sur le choix du délégataire pour la maison du site du Belvédère de Blandas. Ce rapport a été adressé aux conseillers communautaires, quelques jours avant le Conseil du 1er février. C’est ce rapport qui a fait l’objet d’un vote .

Conseil CDC du 4 décembre

Le Conseil de communauté Pays Viganais s’est réuni comme prévu ce jeudi 4 décembre dans la belle salle polyvalente d’Aulas, accueili conjointement par les maires d’Aulas et d’Arphy. Une réunion calme et tranquille. Nous reviendrons ultérieurement sur 2 ou 3 points de l’ordre du jour qui méritent d’être soulignés.

Toutes les les résolutions ont été adoptées à l’unanimité sauf la dernière concernant une subvention au bénéfice de l’organisation du dernier rallye et qui a été adoptée à l’unanimité moins une abstention (Pierre Muller- Le Vigan)

Le prochain Conseil aura lieu fin janvier-début février au plus tard et la suggestion d’Avèze a été avancée pour l’accueil et pour tenir compte des conditions atmosphériques incertaines en cette époque. Aumessas et Alzon seraient programmés pour le printemps et le début de l’été. Bien entendu, à confirmer.

Conseil de communauté du 4 décembre

Comme d’habitude, la CDC Pays Viganais m’a fait parvenir la dossier contenant les projets des résolutions qui seront proposées au Conseil, jeudi 4. Cela concoure à une meilleure information de tous. C’est à noter puisque la mise en ligne sur le blog m’est autorisée (sans commentaires avant l’heure, laissant la primeur aux conseillers communautaires lors du Conseil)

Précisons que les résolutions ne deviendront définitives qu’après exposé, débat, modifications éventuelles et vote d’acceptation.

CDC : Conseil informatif du 3 décembre

Le Conseil de Communauté Pays Viganais s’est réuni à la Salle communale d’Aulas le mercredi 3 de 18 h à 21 h. Ces trois heures furent consacrées à quatre exposés suivis de débats sur les sujets annoncés.  C’est le DGS de la CDC qui plancha, pour l’essentiel, au niveau informatif, relayé seulement par Patrick Darlot pour la partie consacrée au Très Haut Débit. On notera aussi l’intervention du gestionnaire du restaurant du Cirque de Navacelles qui rendit compte d’une première année, plutôt difficile, d’exploitation.

Comptes rendus de ces différents points,  à venir … 


Avèze : conseil municipal du 1er décembre

Une interview-vidéo, entrant dans le cadre de la série « Un maire m’a dit .. », est prévue la semaine du 8 au 12 avec le Maire d’Avèze; pour parler de sa commune.

Histoire de me mettre dans l’ambiance, j’ai assisté au conseil municipal du lundi 1er. Un ordre du jour somme toute classique avec deux points particuliers :

  • - la réparation des dégâts suite aux intempéries récentes et  leurs conséquences notamment financières (ce sera traité dans l’interview)
  • -indemnités des élus, sujet traité ci-après

Hubert Barbado, Maire d’Avèze, s’est exprimé sur deux plans : un rappel  des faits et une mise au point concernant ses rapports avec la CDC Pays Viganais (évoqué récemment dans la presse régionale) et les difficultés qu’il rencontre pour assumer pleinement sa charge. Ces deux aspects sont liés selon lui et il s’en explique.

Pour mémoire, rappelons que le maire et ses adjoints, depuis des années, ne perçoivent que la moitié de leurs indemnités  possibles, voulant marquer par là leur solidarité avec leurs concitoyens en participant ainsi à une meilleure maitrise des dépenses de la commune.


Intervention du maire :

Un débat suivit cet exposé qui se termina par un vote à bulletin secret. Avec 11 voix pour et 4 contre, les indemnités du maire furent fixées au maximum et celles des adjoints maintenues à 50 % du plafond.

 

 

 

 

Déviation du Rey (suite)

Ah ! cette « déviation du Rey ».. Voici la solution de « Solution » … 

Texte explicatif ajouté le 2 décembre par « solution »

Excusez mon retard….
Explications :
Disons que c’est la solution à droite de la rive droite:
un rond point sortie du Vigan lieu dit Rocher de la mère vers :
un pont (viaduc) traversant l’Arre.
Creusement d’un tunnel deuc voies larges
(longueur selon l’inflexion vers le sud de 0, 600 à 1km) verticalement sous la montagne de Bouliech mais pas sous bouliech ;-)
A la sortie du tunnel élargissement des chemins existants valat de saint Loup
en direction de La Génouvèse longueur selon la longueur du tunnel
Arrivée à un 2 ème pont qui traverse l’hérault
Il donne sur soit une bretelle soit un autre rond point vers la 4 voies de la Génouvèse.

Les arguments sont nombreux.
Mappy dit : le Vigan – Pont d’Hérault 7.4 km.
Si on va vers le Nord et qu’on monte ça sera plus long temps/ distance toujours sinueux et compliqué .
La solution que je propose :
En (presque ) droite ligne vers ganges même en suivant un poids lourds ça sera moins long et en débouchant sur la génouvèse la possibilité de dépasser sera immédiatement là.
Le coût n’est que pure politique puisque c’est l’argent public qui finance.
Ce tracé représente : gain de temps ( 70 km/h de moyenne pas d’étranglement au Rey pas de gros dénivelé pas de grosse sinuosité), de distance au moins 1,5 à 2 km en moins en développé peut être plus mais je ne veux pas être démagogue), durabilité car moins d’impact sur la nature à tous les niveaux.

Pour polémiquer on pourrait dire :
Sachez que le « poids » de l’élu de Valleraugue a contribué à financer des panneaux qui seront encore là pour 20 ans et eux finalement : il sont pas chers.
Le seul endroit ou le commissaire s’est pas planté c’est le coût mais c’est le seul.

La SNCF a creusé des tunnels pour des trains regardez à Alzon…..

Une vieille lune : Le Rey aménagé !

Cet article du blog est daté de septembre … 2013. N’est-ce pas charmant de se souvenir de cette déviation dont on parle depuis …des lustres (un lustre = 10 ans) . Imaginez !

Rendez-vous dans un an en 2015 pour un nouveau  p’tit rappel … grâce au dynamisme économique renouvelé de la nouvelle CDC  2014 et du futur Conseil Général de mars 2015.

Le Rey est un lieudit entre Le Vigan dans le Gard et Ganges dans l’Hérault. Sis dans un val si étroit qu’il se compose d’une rangée de maisons de chaque côté de la route (« rue » dans la traversée) très étroite forcément et qui ressemble fort à un goulet d’étranglement pour la plus grande satisfaction des habitants qui voient, tous les jours, passer camions, autocars et véhicules divers rasant leur maison.

Naturellement on en vint parler « déviation » … en 1957, date d’un premier projet. La boîte de pandore était ouverte : fallait-il passer à droite  ou à gauche de la rivière (Arre) ? Le débat dure depuis bientôt  60 ans ! Procès, re-procès, rere-procès, pétitions, contre-pétitions, manifestations, etc  … et toujours à l’entrée du Rey le panneau annonçant « bientôt la déviation »…

La déviation à gauche où à droite ? Peu importe, nous avons la solution ! Dans les airs …!!!

Grâce au génie du collectif pensant du blog, nous pouvons présenter une simulation d’un nouveau projet qui rivaliserait avec le pont de Millau. Imaginez l’attrait touristique d’une telle œuvre architecturale. On pourrait même instaurer un péage comme à Millau … et au Pont du Gard … et les automobilistes pourraient s’envoyer en l’air pour un prix modique (ça, faut voir). Quelle chance pour l’économie locale ! On pourrait même organiser une autre déviation pour la traversée « à l’ancienne » du Rey pour le côté pittoresque avec boutiques de souvenirs et de produits locaux.

Le rêve passe … Si nous vous avons convaincus, écrivez au Conseil Général du Gard pour appuyer cette proposition.  On ne sait jamais.

Photo-montage

 

CDC : c’est quoi la solution ?

Une grande Communauté des petites Communautés ?

 La réorganisation territoriale redevient d’actualité avec la rentrée parlementaire. Régions, départements, inter-communalités, etc … le plat est copieux.

Au plus de près de nous, il y a le problème de la Communauté de communes du Pays Viganais et de ses 10 000 habitants. Insuffisant selon la future loi  qui fixera le minimum à 20 000 habitants. Ce qui veut dire fusion avec d’autres Communautés voisines.

On voit mal le Pays Viganais se repliant sur lui-même et refusant toute fusion d’autant que la loi ne le permettra probablement pas.

Alors, on peut imaginer trois solutions :

1- fusion entre entre CDC Pays Viganais et CDC Mont Aigoual soit environ 18 000 habitants avec une dérogation en tant que zone de montagne. Oui mais …Mont Aigoual présenterait une situation financière difficile (à confirmer).

2- fusion entre CDC Pays Viganais et CDC Ganges. Plus de 20 000 habitants mais un chevauchement Gard-Hérault. Vous me direz, avec la nouvelle région Montpellier-Toulouse et la perte d’influence et de compétences des futurs conseils départemen-taux ex-généraux !

3- le grand jeu ! fusion CDC Pays Viganais, CDC Mont Aigoual et CDC Ganges avec, à la clé, une foultitude de conseillers communautaires qui passera à la trappe surtout si ils sont actuellement présidents ou vice-présidents. Ce sera du un pour trois …

Vous pariez que ça s’agite déjà dur dans les chaumières ?

Interview Jean Pierre Gabel, vice-président CDC

Jean Pierre Gabel est maire (réélu en mars 2014) d’Arphy. Il est de ce fait, conformément à la nouvelle loi, conseiller communautaire au sein de la Communauté  des communes du Pays Viganais.

Il a été élu vice-président de cette Communauté et sa délégation concerne le social et le médico-social.

Dans cette interview, il définit sa mission, évoque la situation de la structure de Montdardier et témoigne des premières semaines de la nouvelle Communauté issue des dernières élections municipales.

Une unité de vie … de

On se souvient que, faute de pensionnaires, la « maison de retraite » de Montdardier a fermé le 31 décembre 2013.

Ce complexe,  au moment où les places sont rares dans ce genre d’établissement, il n’y avait pas assez de résidents et le site n’était pas rentable.

Ouverte depuis 4 ans, cet établissement a donc cessé sur décision du Conseil de surveillance de l’hôpital du Vigan (présidé par Eric Doulcier, maire du Vigan) qui le gèrait. Il pouvait accueillir 14 pensionnaires En fait, ils n’étaient plus que le 31 décembre 2013.
La Communauté des communes du Pays Viganais, propriétaire de l’immeuble, a participé au financement. Aujourd’hui sans recettes compensatrices, la CDC rembourse le prêt souscrit pour la construction du bâtiment.
Pour mémoire, coût de la structure 1,2 million euros.

Quel est l’avenir de ce bâtiment payé par le contribuable ?

Pour l’instant, pas de réponse…

L’abattoir du Vigan : bientôt 30 ans ….

L’abattoir du Vigan, c’est toute une histoire avec ses hauts et ses bas, les discussions qu’il a suscitées parfois, voire ses remises en cause aussi. Aujourd’hui, la situation paraît stabilisée et en voie d’un équilibre financier consolidé. C’était le moment de faire le point et c’est l’objet de ces deux articles.

Le premier est essentiellement centré sur un entretien avec Laurent Pons (Vice Président de la Communauté des communes du Pays Viganais),  de Laurent Kauffmann (Directeur de l’abattoir) et de Bernard Poujol (Conseiller communautaire et Chargé de mission).

Le second, à paraître très vite, est consacré à la visite commentée des installations et complété par plusieurs documents d’appoint.

NDLR : Avant de commencer l ‘interview j’ai, dans moment de ce délire qui fait tout mon charme (!), neutralisé le stabilisateur intégré à la caméra. Résultat : une image parfois un peu « bougée » … Pour une fois, je vous recommande de ne pas passer en « plein écran ». Avec mes excuses.

à suivre

Le foot au Vigan

                         LE FAIR PLAY POUR LES MOINS DE 15 ANS

Le district du Gard-Lozère vient de le confirmer, l’équipe sénior du Football Club, qui a fait son assemblée générale la semaine dernière, est bien maintenue eu Promotion d’Honneur B.  Son nouvel entraîneur est Saïd ZOUBAï, un ancien joueur du club

D’autre part, nous venons d’apprendre que l’équipe des moins de 15 ans, entraînée par les joueurs séniors Nicolas Catteville et Thomas Fiot, a reçu le Challenge de l’Esprit Sportif. Nos sincères félicitations aux joueurs et à leurs entraîneurs.

CDC : Conseil du mercredi 25 juin … tranquilou!

Dossier – projet.

2 h30 de Conseil dans la grande salle mise à disposition par la Municipalité d’Arre qui accueillait la CDC. Première opération de décentralisation pour la tenue du Conseil de communauté.

Ambiance détendue ponctuée par les interventions dont on trouvera le compte rendu par ailleurs.

A noter que le DGS est de plus en plus sollicité pour donner, en cours de séance, des informations complémentaires financières, comptables et structurelles.

Quelques points particuliers

Toutes les résolutions ont été adoptées à l’unanimité sauf l’indemnité allouée au Receveur (deux votes contre : Pierre Muller et Christian Langet du Vigan)

Emprunt (point 6)  : il s’agit, en fait, de la négociation en cours d’un emprunt de 1 million € pour obtenir les meilleures conditions possibles de remboursement

Attribution d’un mandat spécial pour mission à Bernard Poujol (Avèze) concernant l’abattoir et Patrick Darlot (St Bresson) concernant le très haut débit

18h40 : sortie coordonnée de Laurence Audren (maire adjoint culture Le Vigan) et Pascal Goetzinger (vice-président culture CDC) pour représentation au concert donné au Vigan par l’Ecole de Musique

Roland Canayer est élu en tant que représentant de la CDC au sein du Conseil de surveillance de l’Hôpital

Demandes d’aides financières pour étude concernant la création d’un hôtel : adopté

Elimination des déchets : un article spécifique sera consacré à ce sujet

Questions diverses : vote d’une motion de soutien à l’AMF (Association des Maires de France) avec appui marqué par plusieurs intervenants (Canayer, Doulcier, Pons, Muller, Druyer) article à venir à ce sujet

A propos du Symtoma

Suite à l’interview de Gérald Gervasoni, jeudi dernier 12 juin, voici les membres du Bureau du SYMTOMA, « fraîchement » élus depuis le 10 juin dernier:

Président: Gérald GERVASONI (Le Vigan – cdc Pays Viganais)

1ère vice présidente: Laurette ANGELI (Saumane – cdc Causses-Aigoual-Cévennes Terres Solidaires), déléguée aux finances

Les autres vices-présidents:
- Jacques LAYRE (Cassagnoles – cdc Piémont Cévenol), délégué aux transports, aux traitements et au partenariat avec le SITOM Sud Gard
- Pierre COMPAN (Cazilhac – cdc Cévennes Gangeoises et Suménoises), délégué au tri et à la modernisation des déchèteries
- Michel CERRET (St Hippolyte du Fort – cdc Piémont Cévenol), délégué à la gestion des déchets inertes
- Pierre CHANAL (Laroque – cdc Cévennes Gangeoises et Suménoises), délégué à la ressource verte

Les autres membres du Bureau sont :
- Joël CORBIN (Avèze – cdc Pays Viganais)
- Jean-Luc BURTET (St André de Majencoules – cdc Causses-Aigoual-Cévennes Terres Solidaires)
- Francine ARBUS (Mandagout – cdc Pays Viganais)
- Michel ISSERT (St Bauzille de Putois – cdc Cévennes Gangeoises et Suménoises)
- Lionel JEAN (Corconne – cdc Piémont Cévenol)
- Lucas FAIDHERBE (St Julien de La Nef – cdc Pays Viganais)
- Joël ROUDIL (Carnas – cdc Piémont Cévenol)

Tout savoir sur le Symtoma

http://www.symtoma.org

Rugby : 6ème Ovalie des 7-8 juin

PAYS VIGANAIS : BEAU SUCCES DE LA 6e OVALIE

Organisée par le Rugby-Club en Pays Viganais le week-end dernier sur les terrains du  stade d’Avèze pour les moins de 11  et moins de 13 ans et sur le stade annexe du Vigan pour les moins de 15 ans, la 6e Ovalie du Pays Viganais a eu un beau succès sportif et populaire, malgré le très beau temps et les trois jours de Pentecôte, qui auraient pu inciter les amateurs de rugby à aller se promener en Cévennes.

Dix-sept équipes originaires de sept clubs français ont participé à ces deux jours de tournoi. Etaient représentés les clubs  de Billom (Auvergne), Ovalie XV de la Drôme, CMS Finances de Paris, EMS Bron XV, Saint-Quentin la Poterie, Rugby Club de la Vallée de l’Hérault et les équipes du Rugby Club du Pays Viganais. Au Vigan, on eut le plaisir de rencontrer sur la touche Roland Canayer, Président de la Communauté de Communes du Pays Viganais et Jean-Pierre Lacroix, président de l’Office Municipal des Sports et l’entraîneur local Olivier Lepage.

A 16h30, la remise des prix eut lieu à l’Espace Loisirs d’Avèze. Victoires de Ovalie XV de la Drôme en moins de 11 ans ; de CSM Finances de Paris en moins de 13 ans et de l’EMS Bron , en moins de 15 ans. Vainqueur général de la 6e Ovalie, l’équipe parisienne du CSM Finances.

Bravo aux organisateurs du Pays Viganais et  à leur dynamique présidente, Madame Jeanjean.

 Photos PV ;

Photo n°1 : Les deux équipes  représentant le Pays Viganais

Photo n°2 : L’équipe de la Vallée de L’Hérault leurs dirigeants et les personnalités locales.

Foot Club

                       UN SANS FAUTE POUR LES MOINS de13ANS

Dirigés et entraînés par David Delenne, Romaric Castor et Eric Walkowiak, l’équipe des moins de 13 n’a concédé aucune défaite dans les deux phases  de poule au cours desquelles elle a participé en championnat du Gard-Lozère cette année. Sur 19 rencontres jouées, elle a remporté 17 victoires et n’a  concédé que deux nuls, marquant 98 buts et en encaissant 22 !

En phase 1, elle rencontra sept équipes, en matches aller-retour et en phase 2, cinq équipes. L’année prochaine la formation  viganaise devrait évoluer à un niveau supérieur.

On peut dire que l’avenir du club est assuré avec de tels joueurs et dirigeants. Bravo à tous ces jeunes et à leurs dévoués et bénévoles entraîneurs.

Photo :

L’équipe des moins de 13 et deux de leurs éducateurs David Delenne et Romaric Castor. Photo Pierre Valette

Dimanche : Fête de la Tonte à Lasfons

Dimanche se tiendra, toute la journée, la 2ème Fête de la Tonte et le soleil sera de la partie. Le cadre est on ne peut plus agréable, au milieu des sources,  près de l’Arre. Des attractions, des animations , des exposants vous attendent et le dimanche matin striptease des moutons
Attention ! l’accès se fera par la   »voie verte » et non la D999 pour des raisons de sécurité.

Se garer à l’entrée de la voie verte à côté de la déchetterie puis emprunter à pied la dite voie verte. A mi-chemin , fléchage pour accès direct à Lasfons. Distance courte !

 

 

CDC 29 avril : les pieds dans le plat !

Après l’élection à l’unanimité des vice-présidents, Régis Bayle, maire d’Arrigas et ancien vice-président de la CDC, tînt à marquer sa satisfaction de voir élue une liste d’entente et félicita Roland Canayer et Eric Doulcier d’avoir répondu ainsi à l’attente de tous.

Intervint, alors,  Pierre Muller, maire adjoint du Vigan et conseiller communautaire, pour « tacler » Gérald Gervasoni, conseiller municipal du Vigan (minorité d’opposition) et néanmoins conseiller communautaire de plein droit, lequel venait d’être élu vice-président CDC. Voici l’intervention de Pierre Muller

En fin de vidéo, interventions de Roland Canayer pour rappel à la règle, réponse sèche de Pierrre Muller, intervention de Gérald Gervasoni pour refuser d’entrer dans la polémique et celle de Régis Bayle pour le passé et l’avenir.

Après le Conseil, j’ai « interviewé » quelques conseillers en off sur l’intervention de Pierre Muller. Du côté viganais, réponses gênées du style » inadapté, maladroit, incongru, regrettable ». Du côté non viganais, ça allait du « nul » à « scandaleux ».

On peut espérer que, lors du prochain Conseil municipal du Vigan, Pierre Muller ne se déclarera pas « gêné  » si Gérald Gervasoni prend la parole en tant que conseiller municipal qu’il est de plein droit.

Conseil de la communauté 29 avril

Ont-ils été élus ?  Oui ! Voici la liste  :

Déjà élu : Roland Canayer, président (finances)

Eligibles proposés au Conseil en tant que vice-présidents et délégation (entre parenthèses) :

- Eric Doulcier, maire du Vigan, 1er vice -président (économie, développement)

- Jean-Pierre Gabel, maire d’Arphy (affaires sociales)

- Stéphane Malet, maire d’Arre (sports)

- Laurent Pons, maire de Vissec (tourisme, agriculture)

- Gérald Gervasoni, conseiller communautaire Le Vigan (environnement, Syntoma)

- Martine Volle-Wild, maire adjoint Avèze (jeunesse, enfance)

- Pascal Goetzinger, maire adjoint Le Vigan (culture)

Deux délégations simples prévues : abattoir et haut débit

 

à  compléter en  ce qui concerne les délégations (écouter … la vidéo)

Sibylline Mme Olga !

Je ne pouvais pas manquer ça !

A peine rentrée de son village familial, « Oust » dans l’Ariège, Mme Olga a consenti à me livrer le fruit d’une transe lucide qu’elle eut ce matin même :

 » Six c’est possible ? Sept à voir ! Et aussi ce n’est pas un mois en « R » pour envisager la saison des huit …Alors, six partage il y a … on dira qu’un tiers c’est perdant et deux tiers c’est gagnant. Et puis, six c’est sept, ça fera toujours treize … et trois ! C’est pourquoi certains  n’en mènent pas large  … »

C’est pas possible, elle a perdu la boule !

Conseil de communauté : mardi 29 avril à 18 h

Source : Envoi de la Communauté de communes pour diffusion et meilleure information des citoyens. Je note que la CDC a pris l’habitude de m’adresser l’ordre du jour et le dossier correspondant pour diffusion. Je souhaite que la nouvelle municipalité du Vigan se décide enfin à en faire autant ce qui m’évitera d’aller à la pêche chez les conseillers municipaux.

***

Dossier-projet pour cette réunion

 CDC 29042014

Ce dossier mérite une lecture attentive car il organise la vie des six prochaines années de la CDC.

On notera la proposition d’en rester à six vice-présidents (délibération 1A). Pour la petite histoire, la mandature précédente avait commencé avec huit vice-présidents pou terminer à six suite à la démission, en cours de route, de deux vice-présidents issus du Vigan  (MMrs Guttierez et Sauveplane)

CDC2014 : Une question, deux réponses

Au cours du Conseil du 18 avril, nos deux candidats à la présidence se sont exprimés pour inviter les conseillers communautaires à voter pour chacun d’entre eux deux  Des extraits de leur allocution réciproque seront mis en ligne par ailleurs.

A ce propos, je remercie le Conseil tout entier pour m’avoir laissé filmer la séance dans sa totalité, me permettant ainsi d’apporter un témoignage fidèle au travers des meilleurs moments mis en ligne.

Avant qu’il soit passé au vote, un conseiller a posé une question qui appelait une réponse par « oui » ou « non ». Comme on pourra en juger, ce ne fut pas le cas mais plutôt du style « nous sommes d’accord pour tenter de nous entendre mais il faut négocier »

Puisque négociation il  y aura, tentons une simulation basée sur le principe de la proportionnelle. Mme Olga étant en vacance pascale, j’ai du me débrouiller tout seul !

Voici le tableau et sa légende :

La base de départ est fixée à 8 vice-présidents (dont le « premier » bien entendu).

A : répartition des vice-. présidents en fonction du vote du 18 avril (17/25). Le premier vice-président sera soit parmi les « 3″ soit parmi les »5″. Suspense !(même suspense pour les autres lignes)

B : en fonction de la répartition des votes des communes le 18 avril (4/18)

C : En fonction de la population du Vigan et de celle des autres communes (4 000/10 000)

D : hypothèse  les treize conseillers majoritaires du Vigan et tous les autres y compris les trois conseillers minoritaires du Vigan. Je suis d’accord, c’est un peu « tiré » par les cheveux »!

Mais ce n’est pas tout

Encore faut-il que nos deux champions, s’étant mis d’accord sur la répartition en nombre des vice-présidences,

- se mettent d’accord sur l’identité de chaque vice-président

- se mettent d’acccord sur le délégation accordée à chacun (finances, urbanisme, sport, etc)

- se mettent d’accord pour ne présenter au prochain Conseil  qu’un seul candidat pour chaque vice-présidence

et je ne parle pas des commissions et tutti quanti …

Pour conclure : le tout  avant la fin du mois !

3 minutes pour comprendre l’intercommunalité 2014

Soucieuse que le fait intercommunal et le nouveau mode de scrutin de mars 2014 soient connus et compris de tous, l’AdCF diffuse et met à disposition une infographie animée sur les compétences et le statut des EPCI. Le tout pour que les électeurs ne découvrent pas à la dernière minute du scrutin des 23 et 30 mars 2014 le rôle de l’interco et le mode d’élection, plus direct désormais, des conseillers communautaires.