Un sujet d’élévation

Vous connaissez le conte de la Rue et des Trois Ponts ?

La réponse demain ! (du moins, c’est ce qu’on raconte … mais allez savoir !)

samedi 2

Les camions n’en finissent pas de grandir en longueur et en hauteur ce qui fait qu’il arrive qu’un pont devienne trop juste en hauteur. Alors, il faut dévier la circulation pour ces camions-là.

C’est ainsi que la rue Gorlier devant l’école primaire fut élargie. Les arbres, qui y vivaient leur vie, furent coupés, le trottoir rétréci et un parking fut même créé juste devant l’entrée de l’école.

C’est ce que m’a conté un citoyen dubitatif. Tant pis si ce n’est pas exact ! Le service de communication de la mairie rectifiera.

lundi 4

dans les commentaires, un internaute demande : où est le 3ème pont ?

réponse : sur la déviation !

5 réflexions au sujet de « Un sujet d’élévation »

  1. Mais c’est bien sûr ! Plates excuses pour l’oubli ! Qui ne va pas au Bourilhou, notre ruche culturelle locale ? Lequel des 3 ponts est trop bas ? Gorlier ?
    Au fait, pourrait-on penser à sécuriser les parapets du pont de l’av J Arc car des enfants continuent d’y monter. Nous n’osons imaginer si un enfant chutait… Je préférais l’av J arc avant…

  2. Le pont du Bourilhou, le pont jeanne d’Arc et le pont qui mène sur le quai… ça fait trois !
    Quand aux arbres coupés rue Pierre Gorlier, malheureusement l’interieur était totalement dévoré par la maladie et ils auraient fini par être coupés rapidement pour des questions de sécurité. Des emplacements ont été créé pour leur remplacement par d’autres arbres.
    Je précise, avant toutes réponses dans ce sens, que je ne suis ni pro Mairie du Vigan ni pro CCPV mais pour le Pays Viganais et ses habitants.

  3. Oui…j’ai pu constater que les arbres ont payé un lourd tribu…
    Et dire que Jean Pierre chabrol…définissait le cévenol ainsi « l’été on le trouve à l’ombre d’un arbre »…ce ne sera pas rue Pierre gorlier. Dommage j’appréciais m’asseoir sur un banc À l’ombre.
    Triste pour une mairie qui a ouvert sa tribune à un grand protecteur des arbres…Francis Hallé…(le radeau des cimes)

  4. Bonjour,
    L’ancienne voie ferrée est devenue « la déviation » du RD99 il y a environ 34 ans .
    A ce moment là quand les ponts on été construits ils devaient tous être au même gabarit mais le cudge, la « lunette », l’ingénieur, le dessinateur, et le constructeur s’y sont mis à plusieurs pour que le premier( ou le dernier) pont devienne « trop bas » d’où l’exigence d’un échappatoire par la rue devant les écoles publiques.
    Le paradoxe est que la zone qui devrait être la plus protégée en matière de circulation devient la plus accidentogène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>