Une unité de vie … de

On se souvient que, faute de pensionnaires, la « maison de retraite » de Montdardier a fermé le 31 décembre 2013.

Ce complexe,  au moment où les places sont rares dans ce genre d’établissement, il n’y avait pas assez de résidents et le site n’était pas rentable.

Ouverte depuis 4 ans, cet établissement a donc cessé sur décision du Conseil de surveillance de l’hôpital du Vigan (présidé par Eric Doulcier, maire du Vigan) qui le gèrait. Il pouvait accueillir 14 pensionnaires En fait, ils n’étaient plus que le 31 décembre 2013.
La Communauté des communes du Pays Viganais, propriétaire de l’immeuble, a participé au financement. Aujourd’hui sans recettes compensatrices, la CDC rembourse le prêt souscrit pour la construction du bâtiment.
Pour mémoire, coût de la structure 1,2 million euros.

Quel est l’avenir de ce bâtiment payé par le contribuable ?

Pour l’instant, pas de réponse…

4 réflexions au sujet de « Une unité de vie … de »

  1. Au sujet de l’Unité de vie de Montdardier :
    Je vous rappelle que plusieurs commence à 2 !
    être prévenant c ‘est une chose. Etre un gestionnaire prévoyant et bienveillant cela en est une autre.

    Nous ne saurons pas quelle(s) étude (s) ont conduit à cette réalisation.
    Un élu local devait être en détresse.
    Un édile a du voir passer une offre de subvention.
    Il a du se porter au secours de l’élu local.

    Si il y avait eu une quelconque rentabilité à faire un centre comme celui de Montdardier des initiatives privées ou « Mutualistes »seraient nées.
    Ce n’est pas le cas.

    Encore une structure en mode « casse figure » financée par l’ensemble des habitants au travers des impôts .

    (Rappelons ici, car ça tout le monde le comprend, que 1200000 € sur 15 ans, soit 180 mensualité, à 2,5 % d ‘intérêt nets c ‘est 8000 € par mois soit 96000 € par ans.)

    Il n y a pas que sur le Causse qu’on tond les moutons!

  2. QUELS SONT LES CHANCES DE REVOIR CETTE UNITE DE VIE OU MAISON DE RETRAITE REOUVERTE UN JOUR CAR PLUSIEURS PERSONNES AGEES SONT EN FORTE DEMANDE ICI A MONTDARDIER ET AUX ALENTOURS PROCHES ?

  3. Aujourd’hui pour pérenniser une structure d’accueil il faut qu’elle atteigne une taille qui permet de couvrir les frais de fonctionnements et d’avoir un loyer correct et « attractif », ou fixer un loyer mensuel qui permet de financer la charge mais qui pourrait devenir « prohibitif ».
    A Montdardier le prix était trop bas et le nombre de places trop petit pour subvenir aux besoins financier de la structure d’où sa mort.
    Vous pouvez invoquer les sept plaies de l’Égypte, les dieux grecs et même le diable que ça n’y changerait rien.

  4. Bonjour Eccehomo,
    Non loin de Montdardier, sur la commune voisine de Blandas, la rumeur court que le restaurant du belvédère de Blandas, inauguré en grandes pompes l’an dernier, est fermé. La communauté de Communes du Pays Viganais est aussi propriétaires des lieux désertés. Le coût des travaux s’est élevé à plus de 4 millions d’euros. Des infos, des interviews, des perspectives d’avenir…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>