Les yeux en face des trous …

Les transes municipales disparaissent dans les effluves de l’oubli sauf quand il y a piqure de rappel. C’est le cas, me semble dit-il, dans le « Petit Journal » sorti de sa léthargie d’un an. L’éditorial du maire (page 2) sous forme de questions-réponses commence ainsi : Mais, avant d’aller plus loin, rappelons les « scores » des uns et des autres. Essayons de tirer une « conclusion » en ce qui concerne chacune des trois listes.

La liste Doulcier, en obtenant 1136 voix, décroche la victoire au 1er tour (1023 voix en 2008). Mais c’est une victoire relative quand on la compare au nombre d’inscrits (3059) soit 37 %. Une « belle » victoire, c’eut été un score de 1530 voix soit 50 % + une voix. En « poussant un peu », on pourrait arguer que 1923 électeurs ont voté contre cette liste ou n’ont pas estimé devoir la soutenir en ne votant pas ou en votant blanc ou nul.

La liste Gervasoni, avec 482 voix, a perdu par rapport à la liste Duprat 2008 (considérée comme de même sensibilité politique à gauche) 181 voix. A priori, deux raisons : répercussion des mauvais sondages du gouvernement en place et campagne « insidieuse » selon certains, voire plus, contre la tête de liste. Donc, un score modeste.

La liste Druyer, déjà présente en 2008, cette fois avec 317 voix gagne une centaine de voix venant des partisans de la liste Chalande 2008 (considérée comme de même sensibilité à droite). Là aussi, un score modeste.

Ma morale de l’histoire (qui ne le sera pas pour d’autres) : que nos cher(e)s élu(e)s (toutes listes confondues) ne perdent pas de vue qu’une majorité de Viganais(es) n’a pas voté pour eux et que, si  le scrutin avait été avec panachage, on peut parier que certain(es) seraient passé(e)s « à la trappe », renvoyé(e)s ainsi à leurs chères études !

5 réflexions au sujet de « Les yeux en face des trous … »

  1. Jamais contents !!! Toujours râleurs… Nous sommes toujours tels que Jules César nous décrivait… Bref rien n’a changé en 2000 ans !

  2. Je voulais dire l’exploitation du cinéma puisque ça manque, à la dernière phrase.
    Mais si il y a eu un audit de la CDC il y a quelques années ; audit qui a démontré certaines choses intéressantes, d’ailleurs, pourquoi ne pas lancer un audit sur la gestion de la municipalité du Vigan?
    Il suffirait de publier un sondage en ce sens pour voir combien le réclament.

  3. La vérité sortirait enfin ? Nous voulons des détails sur ce blog et par tracts ! Plus un débat entre la mairie et ceux qui veulent étaler les dossiers ? Des chiffres, des noms ! Les promesses électorales où l’on annonce « raser gratis » et des pluies de subventions, c’est fini ! Retour au réel ! La mairie du Vigan aime beaucoup financer des audits et des études pour « s’aider à réfléchir ». Mais quels résultats concrets ? Et quels budgets « études » ?

  4. Des documents ont été brandis qui accusaient des gens de mille maux, mais si on faisait aujourd’hui un bilan sur la sincérité du budget de la mairie du Vigan en terme de réalisation d’études, d’attribution de marchés, sur la gestion irréprochable du Village de vacances sur les achats d’immeubles en centre ville qui tournent court, sur l’attribution des marchés lié au budget de la culture ou à l’exploitation sur la nécessité d’un 8 ème adjoint à indemnité max certains riraient moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>