La mairie 2014 : Les adjoints 2

Revue critique … ou pas des huit maires-adjoint(e)s

A raison d’un(e) par jour en commençant par les femmes

Agrandir

Un premier portrait qui correspond, je crois, à la réalité des choses. Ce sera la même chose pour les suivants … pas forcément du même tonneau !

Demain, Anne-Laure Garrigues.

Une réflexion au sujet de « La mairie 2014 : Les adjoints 2 »

  1. J’ai trouvé un blog intéressant il y est question de « rythmes colères »
    Là aussi il serait possible de contester.
    Apparemment sur le dossier M.Peillon n’a pas fait l’Unanimité.
    Quand une loi occasionne un surcroît de dépenses à une collectivité territoriale elle peut être attaquée en conseil d’état.
    Je crois que les élus se sont précipités dans la voix voie de l’obéissance aux textes sans mesurer l’ampleur du désastre.
    Cette loi transforme nos instits en machine à apprendre à lire écrire compter et les décharge de toute autre mission.
    La prise en charge des enfants dans leur temps libre aura un coût et sera le pré carré des élites quant aux plus de 60 % de parents d’élèves chômeurs du Vigan qui n’auront pas les moyens ils auront à charge de garder leurs enfants chez eux.
    On s’éloigne à grands pas de l’idée de l’école républicaine, les grands du Royaume seront servi et les autres laissés pour compte .
    L’adjointe bien que populaire va contribuer à la hausse certaine de nos impôts ….
    http://www.christianschoettl.com/2014/02/le-texte-de-notre-recours-aupres-du-conseil-d-%C3%A9tat.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>