CDC 29 avril : les pieds dans le plat !

Après l’élection à l’unanimité des vice-présidents, Régis Bayle, maire d’Arrigas et ancien vice-président de la CDC, tînt à marquer sa satisfaction de voir élue une liste d’entente et félicita Roland Canayer et Eric Doulcier d’avoir répondu ainsi à l’attente de tous.

Intervint, alors,  Pierre Muller, maire adjoint du Vigan et conseiller communautaire, pour « tacler » Gérald Gervasoni, conseiller municipal du Vigan (minorité d’opposition) et néanmoins conseiller communautaire de plein droit, lequel venait d’être élu vice-président CDC. Voici l’intervention de Pierre Muller

En fin de vidéo, interventions de Roland Canayer pour rappel à la règle, réponse sèche de Pierrre Muller, intervention de Gérald Gervasoni pour refuser d’entrer dans la polémique et celle de Régis Bayle pour le passé et l’avenir.

Après le Conseil, j’ai « interviewé » quelques conseillers en off sur l’intervention de Pierre Muller. Du côté viganais, réponses gênées du style » inadapté, maladroit, incongru, regrettable ». Du côté non viganais, ça allait du « nul » à « scandaleux ».

On peut espérer que, lors du prochain Conseil municipal du Vigan, Pierre Muller ne se déclarera pas « gêné  » si Gérald Gervasoni prend la parole en tant que conseiller municipal qu’il est de plein droit.

24 réflexions au sujet de « CDC 29 avril : les pieds dans le plat ! »

  1. Je constate que les attaques contre Mr Gervasoni persistent au-delà des municipales et des communautaires. Des membres de l’équipe Doulcier (à titre personnel ou instrumentalisés ?) contestent le bilan de Mr Gervasoni comme vice-président 2008-2014, qui me semble bon. Ainsi que son élection de vice-président 2014-2020 en tant qu’élu communautaire. Cela est bien entendu perçu comme une attaque contre Mr Canayer par personne interposée. Mr Doulcier a accepté le poste de 1er vice-président. Je ne vois pas comment avoir la paix des esprits et une bonne ambiance de travail si les attaques personnelles continuent. Le pays viganais est mal en point, donc ne l’affaiblissons pas. Je suivrai avec grand intérêt l’action de Mr Doulcier comme vice-président et son bilan.

  2. Paroles !!! Paroles…

    Et pendant ce temps-là, le pays viganais se meurt…

    Et autant vous prévenir, je n’ai pas de solutions !

  3. Cher Grec,
    ça existe partout par exemple à St Hippolyte m. Olivieri est je le présume l’ami de m.Alary, et cela se vérifie partout ailleurs.
    Il y a des amis d’amis des réseaux.
    Là encore votre discours ressemble à s’y méprendre à celui de M Muller dans le tout contre Gervasoni et sa bande.
    En politique on tue son concurrent c’est ce que veut faire M. Muller.
    A part que là c’est un peu gros ça commence à se voir .

  4. Deux remarques pour le débat :
    1- en quoi un conseiller communautaire d’une liste non majoritaire (minoritaire) aux municipales serait moins légitime que ceux de la liste majoritaire élue ? Ceux qui contestent la validité des élus minoritaires sont peu démocrates car ils disent que SEULS les conseillers communautaires des listes majoritaires seraient valables et auraient droit d’agir ? Si besoin, Mr Gervasoni peut être considéré comme faisant partie de l’effectif de Mr Canayer dans la négociation pour le partage des postes à la CCPV.
    2- Mr Gervasoni devrait dès aujourd’hui préparer les municipales de 2020 au Vigan et ne pas se faire – à nouveau – piéger par certaines méthodes qui ont permis certaines victoires.

  5. Le fait de ne pas être d’accord et de pouvoir le dire est à la base de notre démocratie. Je prends acte que mes avis égaient les débats.
    Pour le cas de notre nouveau vice-président à l’environnement, son score aux élections municipales est sans doute dû au fait que les Viganais l’on perçu comme représentant plus le président de la CDC que comme un défenseur de la commune. Pour ce qui est des conditions de la campagne je vous laisse juge de vos propos mais ce qui a été dit par la liste Vivre au Vigan, a été corroboré par des documents officiels dont un émanant directement de la CDC. Donc si dire la réalité des faits n’est pas exemplaire alors qu’est-ce qu’il l’est ?

  6. C’est marrant car en plus vous utilisez un stratagème éculé qui consiste à défendre un sujet sur la forme et pas sur le fond ce qui porte faussement à croire que vous avez raison sans avoir répondu au fond la où vous savez que ce n’est pas toujours le cas c’est de la rhétorique pure et simple .

  7. Pour que le grand public apprécie l’action d’un élu, il faut que, de temps en temps, cet élu organise des rencontre avec le grand public. ACL, qui déplore le manque de commissions à la mairie du Vigan devrait faire de même à l’intercommunalité.

  8. Son faible score aux municipales peut donner à penser qu’il fait partie des mauvais élèves comme le souligne « respect ». Ce n’est pas de ce côté qu’il faut évaluer cette promotion, mais sur les actions menées au symtoma, travail qui n’est pas suffisamment diffusé dans le grand public, mais travail reconnu par les élus, enfin ceux qui veulent bien le reconnaitre…..

  9. Et que dire de toutes ces personnes tirant des casseroles qui sont selon l’individu sont plus ou moins préjudiciables et qui malgré tout restent en place.
    Dans la vie chaque individu a le droit de choisir ses priorités, priorités qui selon le commun des mortels peuvent être différentes.

  10. Alors ça c’est marrant, parce que, à l’inverse, de mon côté, je trouve que vous êtes pas mal nombreux ici à vouloir « bouffer » du gagnant, pour reprendre votre expression…

  11. on peut avoir son bac avec 4.74 en philo, ça fait pas de vous un littéraire c’est sur mais une bonne note en math ça rattrape le coup. la preuve.
    La jeunesse comment elle voit qu »on crée un poste de 8 ème adjoint au Vigan pour bons et loyaux services (Et là pour le coup on reprend pas un ancien )?
    Vous êtes tous là à vouloir bouffer du perdant comme si c’était la curée ou l’hallali , mais assurez vous que vous valez mieux avant .

  12. Avec 4,74 sur 20 (23,72%) le 23 mars aux élections municipales du Vigan, Gérald Gervasoni a été promu parmi les meilleurs élèves de la Communauté de Communes. C’est encourageant pour notre jeunesse, comme quoi rien n’est jamais perdu.

  13. Nous sommes toujours contents de lire les commentaires de « le grec ». Nous ne sommes pas souvent d’accord avec lui, mais cela donne du relief à ce blog et de l’ambiance aux débats !
    L’élection de Mr Gervasoni ne me choque pas car les rapports de forces au sein de la CCPV étaient de 40%-60% et 80 % des communes ont choisi Mr Canayer. Ou plus précisément ont refusé Mr Doulcier. Voir en 2012 où c’est Sarkozy qui a été rejeté et Hollande qui a été élu par défaut. Mr Canayer ne doit pas interpréter son élection comme un tsunami de satisfaction, mais le fait que Mr Doulcier a été évincé. Plutôt que de recourir à des élections à bulletins secrets avec plusieurs candidats pour chaque poste, une liste bloquée négociée au préalable a été choisie. Cela tue le suspense mais apporte la paix ! Votre question est-elle : « faut-il compter Mr Gervasoni comme représentant Le Vigan ou le président » ? Notons que son score aux municipales a été très honorable au vu des conditions de la campagne pas toujours exemplaires ou irréprochables… Les amis du maire du Vigan ont été correctement représentés dans le cadre de la négociation. Mr Doulcier a un poste très stratégique au développement économique. Nous verrons comment il y exprimera son talent.

  14. Je ne suis pas sur la même ligne politique que M. Muller mais pour le coup il a eu raison de souligner le caractère incongru d’une telle situation. Se parler franchement est une condition nécessaire pour travailler ensemble.
    Sur le fond de la question, il n’est pas illogique de penser un peu aux électeurs en prenant en compte leur avis. En 2007, François Fillon avait dit au moment des législatives : «La logique, c’est que quand on est battu, ça veut dire qu’on n’a pas le soutien du peuple et qu’on ne peut pas rester au gouvernement» (voir Le Figaro). M. Juppé en avait tiré toutes les conséquences.
    On a, dans l’histoire de la Ve République, d’autres exemples illustres où la défiance du peuple a dicté le comportement des hommes politiques. Mais n’en demandons pas trop nous sommes au Vigan pas à Paris et nos élus doivent plus souvent lire Machiavel qu’Aristote.

  15. Pour dire tout simplement :
    apparemment, Monsieur Doulcier était absent, et si il y avait une remarque de cet ordre à faire elle aurait du venir de la 2ème adjointe qui pouvait alors exprimer la même chose avec plus de légitimité.
    Mais M. Muller veut créer un casus belli la ou son équipe tente la paix et l’union sacrée
    bizarre. Calcul ou le pied a marché sur le rateau?

  16. Tournons la page des municipales et des communautaires. Avec le tour de vis du gouvernement, le pays viganais risque d’être impacté. Nous ne sommes pas une préoccupation prioritaire pour Nîmes et Montpellier ! Nous sommes autant éloignés de leurs budgets que de leurs pensées, en plus des kilomètres de distance (près de 2h en bus). A nous, collectivement, d’avoir du talent pour trouver des solutions concrètes, locales, pragmatiques et à échelle humaine.

  17. Je suis tout à fait d’accord avec le maire d’Arrigas : « Régis Bayle, maire d’Arrigas et ancien vice-président de la CDC, tînt à marquer sa satisfaction de voir élue une liste d’entente et félicita Roland Canayer et Eric Doulcier d’avoir répondu ainsi à l’attente de tous. »
    Maintenant, au boulot pendant 6 ans !

  18. Mr Muller est encore dans les querelles et magouilles des municipales au Vigan. Son intervention est-elle téléguidée ou bien déclarée (supposée) autonome ? Nous savons que les électeurs ont entendu des médisances et mensonges sur Mr Gervasoni afin de lui faire perdre des électeurs. Il a été élu conseiller communautaire et rien n’interdit qu’il soit élu à la CDC dans le cadre d’un accord négocié entre Mr Doulcier et Mr Canayer. J’espère que l’équipe élue au Vigan recadrera Mr Muller qui ne leur fait pas une bonne publicité.

  19. Grâce à la forte majorité du front de gauche dont Monsieur Muller est un ressortissant notoire, ce dernier a toute sa place en tant qu’adjoint en mairie du Vigan au chemins communaux etc. et encore plus en communauté de communes. quid de l’oeil de la paille de la poutre et du voisin.
    C’est même bien que ce soit des gens qui ont un peu l’accent pointu qui se tirent dessus en pays viganais ça prouve qu’il n y a pas que les gaulois qui sont d’irréductibles arécomiques.
    Mais c’est une bonne idée que nous donne ouvertement Monsieur Muller de la campagne qui a été menée à couvert contre M.Gervasoni à titre personnel sous forme d’attaques à coup redoublés (cour des compte, le méchant, le mauvais gestionnaire le mauvais homme) et si lui qui est 7 ème adjoint parle comme ça imaginez en haut du tableau ce que ça donne.
    Monsieur Muller très à gauche soucieux des dépenses des autres aurait pu appuyer la proposition faite au premier conseil à savoir d’accepter un 8 ème adjoint « à indemnités constantes » donc sans augmentation de masse salariale en cela résolument son intervention reste nulle et non avenue et prouve qu’il n’est pas celui qu’il dit être.

  20. Bravo à Pierre Muller pour son courage politique. XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXeccehomo « quand on tient de tels propos, on avance à visage découvert, pas sous pseudo. Désolé »

  21. peut être un jour penseront ils a nous pour le bien de tous et pas a leurs querelles personnelles mais on peut rêver c est pas gagner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>