Le jour de la nuit 12 oct

Seule commune du département du Gard à s’être associée à cet évènement national, le Vigan proposait ce samedi 12 octobre plusieurs thème pour marquer son intérêt  pour cette manifestation.

De quoi s’agissait-il ? tout simplement de sensibiliser la population sur les économies d’énergie et les effets de la pollution lumineuse.

Pour ce faire, les astronomes de l’association MIRA, le Parc National des Cévennes et des personnes intéressées ont uni leurs efforts au coté des élus pour animer la soirée.

Dans la salle du Parc national des Cévennes au boulevard des Châtaigniers, deux conférences ont été données; l’une sur  » le soleil source de lumière  » présentée par Pierre-Louis Arbre et Mr Millot président de l’association MIRA permit au public d’apréhender les secrets de l’astre du jour et ses relations avec notre planète mais aussi de mesurer l’ampleur d’un univers où les distances et le temps nous invitent à l’humilité et nous laissent comme ivres au moment de retourner  » sur terre « .

L’autre conférence présentée par le Parc National des Cévennes démontra les effets de la pollution lumineuse sur le développement d’espèces animales mais aussi végétales.

Ainsi les cycles d’alimentation mais aussi de reproduction peuvent être gravement affectés à cause d’une modification du rythme  » jour/nuit  » induit par une luminosité permanente.

Une photographie aérienne nocturne fit apparaître les tâches de lumières considérables de la ville d’Alès et celle bien moindre du Vigan dans une zone Cévenole ou la qualité de la nuit reste remarquable.

Après avoir introduit un peu de poésie en citant R.M. Rielke  » les grandes villes n’ont rien de vrai elles faussent le jour et la nuit…  » le Maire du Vigan fit état des investissement consentis par la ville dans l’éclairage public dont le budget d’élève à 90.000€.

L’équipement progressif en lampes LEDS et dont la lumière est orientée au sol ( comme c’est déjà le cas dans les quartiers rénovés ) permettra de réduire considérablement ce coût et le rayonnement lumineux.

Ensuite tout le monde se rendit sur les hauteurs du Vigan au quartier bien nommé  » Sur la Ville  » pour assister au spectacle de l’extinction progressive de tous les quartiers et en apprécier l’impact dans le ciel.

Seule défection de la soirée, le temps pluvieux n’autorisa pas l’observation des étoiles et les instruments des astronomes restèrent dans es étuis ce qui n’empêcha pas les participants d’apprécier le vin chaud offert par la Mairie chauffé et servi chez une administrée de la ville habitante du quartier avec beaucoup de gentillesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>