7 réflexions au sujet de « Arécomix grognon »

  1. En conclusion… le Vigan et son pays Viganais sont totalement inconnus (méconnus?) au delà d’un rayon de 100 km.
    C’est le « c.. du loup » ci dessus mentionné au fond du bois. Alors, les querelles de « Clochemerle » et leur stérilité chronique ne sont pas de nature à provoquer un séisme ravageur dans les médias!
    Vanité, vanité….( l’ecclésiaste)

  2. …/…je poursuis …/…sûr que vous y croyiez vs même…..
    Enfin on ne peut ergoter sur la pensée des gens si elle ne vous est pas confiée et quoi de plus dangereux dans votre monde que de dire ce que l’on pense?

  3. Ceci est le discours que vos patrons veulent entendre il est très consensuel et les caresse dans le sens du poil.
    Je les imagine déjà entrain de vous flatter l’encolure en vous disant c’est bien tu as bien mouché le vilain monsieur……mais je ne suis pa

  4. En réponse au Monsieur X ( je suppose que le loup au coin du bois est masculin ), et en tant que Directrice de l’Office de tourisme des Cévennes Méridionales, les élus ne sont pas du tout réfractaires à la fusion des 3 OT, bien au contraire. La complexite législative de l’Etat contraint les 3 communauté de communes à créer un syndicat mixte ( statut public ) pour autoriser ainsi la création associative de l’OT intercommunautaire. Toutes les mesures délibératives ont été effectuées par chaque collectivité et c’est l’Etat qui maintenant doit autoriser cette création.. Pour ne citer que quelques exemples qui ont abouti à la création d’un seul OT intercommunautaire, les Gorges de l’Allier, le Plateau de Caux Maritme, on ne peut que constater que ce processus est normalement long et ne dépend pas d’une volonté d’élus refractaires. Quant à la position du directeur ( en l’occurence Directrice ) qui veut garder son statut, il me semble que « le loup au coin du bois », devrait de temps en temps y sortir et venir à l’Office de tourisme pour se rendre compte que la directrice et le personnel ne sont pas mis au hasard à ces postes et le choix du futur directreur(trice) de l’Office de tourisme intercommunautaire qui sera de statut privé, se fera pour ses compétences et ses valeurs du tourisme. Nos missions insécables sont les mêmes que celles des autres Offices de tourisme privé ou public et./ ou nous essayons de répondre aux attentes du touriste et aux demandes de nos professionnels.

  5. En réponse au colonel moutarde

    En tous les cas c’est un statut de nantis du coup personne ne veut le perdre ce qui prouve plusieurs choses:

    1/ à contrario des entrepreneurs du tourismes ces employés n’ont aucune obligation de performance
    2/ Ils ne sont pas là parce qu’ils aiment ce qu’ils font mais pour la sécurité de l’emploi et pour le fric.
    3/ Ils sont plus occupés par le carriérisme que par les prérogatives de leurs fonctions

    Bref et vous me contredirez si vous le souhaitez mais c’est tout le contraire du monde associatif et des asso loi 1901 en particulier.

  6. en réponse au loup au coin du bois : votre analyse sur l’organisation du tourisme vous appartient, mais les employés de l’office du tourisme, comme ceux de la CDC et des communes ne sont pas des « agents de l’Etat » , comme vous l’écrivez !
    Même si c’est le budget de l’Etat, via la Dotation Globale de Fonctionnement, qui les rémunèrent… ils sont embauchés et promus sur place à discrétion des élus… ils ne connaissent ni la mobilité nationale des fonctionnaires de l ‘Etat, ni la précarité de l’emploi du privé.
    En somme, un statut ceinture et bretelles, tant mieux pour eux et pourvu que ça dure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>