Cantonales 2 : la parité

Le projet de loi concernant les cantonales de 2015 est actuellement en cours de discussion au Parlement (Assemblée et Sénat).

Le Sénat a rejeté jeudi soir par 164 voix contre 144 le scrutin paritaire pour les cantonales, mesure phare d’un projet de loi électoral du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls.

Ce mode d’élection, décrit comme unique au monde et prévu par l’article 2 du projet de loi, stipule l’élection au scrutin majoritaire d’un binôme homme-femme de conseillers généraux dans chaque canton.

L’UMP et la majorité des centristes ont voté contre. Les écologistes et les communistes se sont abstenus ainsi que quelques centristes.Cette « majorité contre  » a jugé que la modification défavorisait les territoires ruraux.

Seuls, le PS et le RDSE (à majorité radicaux de gauche) l’ont approuvé.

Les sénateurs après le vote, ont poursuivi l’examen du projet de loi qui prévoit également l’élection directe des conseillers communautaires dans les intercommunalités et l’abaissement du seuil de présentation de listes pour les élections municipales, à 1 000 habitants contre 3 500  actuellement.

Mais bien que le sénat ait retoqué ce qui concerne notamment le principe de parité, le texte va revenir devant l’Assemblée et c’est elle qui aura le dernier mot …

Résumons-nous.

Les partis politiques présenteraient un »binôme » de candidats homme-femme dans chaque canton. C’est en tout cas c’est ce que propose le Gouvernement après accord du Conseil des Ministres.  Figure également dans le projet de réforme des élections cantonales un redécoupage des cantons. Ces mesures « définissent un nouveau mode de scrutin pour les conseillers généraux, qui s’appelleraient désormais conseillers départementaux ».

Cette initiative annulerait définitivement la réforme des conseillers territoriaux votée sous Nicolas Sarkozy. « Lors du prochain renouvellement général, deux conseillers départementaux seront élus dans chaque canton, au scrutin majoritaire à deux tours ».

D’autre part, les élections régionales reportées un temps en 2015 ont été finalement maintenues en 2014 qui compte déjà les élections municipales, européennes et sénatoriales.

Il est probable que le principe de  parité devrait être adopté au final par l’Assemblée … mais ne perdons pas de vue le « redécoupage des cantons ».

Ce sera le sujet de « cantonales 3″

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>